Sablage de plancher
sans poussière laval

Sablage de plancher sans poussière Laval

CAVINA PLUS INC 514-466-0180

Finition du vernis pour plancher de bois franc

 

Le choix du verni
Le verni est composé d'un solvant et d'une résine. Le solvant dilue la résine et s'évapore dans l'air de la maison après sa pose en laissant durcir le feuil solide qui forme le verni. On regroupe les vernis sur la base de leur solvant : les produits à base d'eau, à base d'huile ou à base d'alcool. Les résines peuvent être à une composante, à plusieurs composantes distinctes ou à une composante modifiée chimiquement par une autre. Dans le cas des résines constituées de deux composantes pures, celles-ci se lient ensemble sans se modifier comme l'acrylique et l'uréthane. Dans ce cas, le feuil du verni bénéficie des avantages des deux composantes. Dans le cas d'un verni modifié, il s'agit d'un tout nouveau produit dont les caractéristiques sont différentes du produit de base. On parle alors de verni hybride tel que l'uréthane modifié à l'huile et soluble dans l'eau de la compagnie Saman. Dans ce cas, il s'agit donc d'un verni à base d'eau (le solvant) mais avec une résine uréthane-huile.

Le verni à base d'eau

Le verni qui utilise l'eau comme solvant est considéré comme le plus sain pour la qualité de l'air des maisons car en séchant il dégage peu de vapeurs toxiques. C'est un produit qui peut être posé par des néophytes, qui sèche très rapidement, qui ne jauni pas et qui se nettoie facilement à l'eau et au savon.

Selon l'expert québécois Sylvain Roy, de Plancher PM, la technologie des vernis à base d'eau a évolué très rapidement depuis quelques années et ils sont plus sains pour les occupants et pour l'environnement. Auparavant, ils étaient peu durables mais aujourd'hui certains d'entre eux, comme le verni Extreme avec catalyseur de Saman, sont trois fois plus résistants à l'usure que les vernis uréthanes communs de type "crystal".

Selon lui, comme consommateur, il faut les exiger auprès des entrepreneurs car ceux-ci croient encore, à tord, qu'ils sont peu durables et qu'ils résistent mal à l'usure.

Les vernis à l'huile

Dans cette catégorie on retrouve les polyuréthanes qui durcissent à l'air et les uréthanes qui durcissent à l'humidité. Les polyuréthanes sont des produits destinés aux consommateurs alors que les uréthanes sont essentiellement posés par des entrepreneurs.

Le polyuréthane. Le polyuréthane est un verni à base d'huile additionné de résine uréthane. C'est un produit peu résistant à l'usure et aux égratignures. Sa résistance au test d'usure Taber démontre une perte de 53 mg (milligrammes) comparativement à 16,5 mg pour un uréthane modifié à l'huile avec une base d'eau. De plus, il jauni rapidement, il sent très fort et il est très long à sécher (16 à 24 heures).

Le polyuréthane est encore populaire car il est économique à l'achat et qu'il est relativement facile à poser par un bricoleur. On le pose en trois couches : un scellant et deux couches de finition en ponçant légèrement entre les couches. Il se pose à l'aide d'un rouleau à poils courts (5 ou 6 mm). On doit surtout éviter de le poser lorsque la température est supérieure à 25'C ou lorsque le taux d'humidité est supérieur à 75%. Sa durée varie de 3 à 8 ans selon l'utilisation. Personnellement, je le déconseille totalement.

L'uréthane (le crystal):
C'est un produit très toxique qui a été populaire dû à sa brillance élevée, son faible jaunissement et à une réputation de durabilité basée sur sa comparaison avantageuse avec le polyuréthane. Il est vrai qu'au test d'usure Taber l'uréthane résiste beaucoup mieux que le polyuréthane modifié à l'huile. Il perd 24 mg contre 53 mg, cependant, cela demeure moins bon que plusieurs vernis à eau beaucoup plus écologiques.